Vostok Amphibia 710486 – pour la plongée ?

Certains considèrent les montres Vostok comme des jouets bon marché qui ne valent pas la peine d’être pris au sérieux. D’autres prétendent que la collection d’un véritable passionné de montres n’est pas complète sans au moins une Vostok

vostok amphibia 710486

Quoi que vous ressentiez, une chose est claire : cette marque russe s’est mérité un véritable culte. Aujourd’hui, nous allons examiner l’une de leurs montres phares Amphibia , une montre de plongée unique avec une histoire tout aussi cool.

Histoire de Vostok

Un examen de Vostok ne serait pas complet sans un aperçu de l’histoire de l’entreprise. L’entreprise a été fondée en 1942 en tant qu’usine de fortune à Chistopol pour soutenir l’effort de guerre. Après la Seconde Guerre mondiale, la production a été déplacée pour se concentrer sur les montres.

Le nom “Vostok”, qui se traduit par “Est”, a ensuite été adopté pour honorer la réalisation du cosmonaute et héros national Youri Gagarine. En 1961, Gagarine est devenu le premier homme à orbiter autour de la Terre dans un vaisseau spatial du même nom.

Les normes élevées de l’usine Vostok ont attiré l’attention du ministère de la Défense et sont rapidement devenues le fournisseur officiel de l’armée. La Komandirskie a été créée en 1965 en tant que montre de soldat standard.

En 1967, Mikhail Novikov et Vera Belova, concepteurs en chef de l’usine Chistopol, ont été chargés de développer la première montre de plongée pour l’armée soviétique.

Il devait fonctionner de manière fiable à 200 mètres. Alors que les horlogers suisses y étaient déjà parvenus, leurs créations étaient protégées par des brevets et les machines russes de l’époque étaient incapables de les reproduire.

Par conséquent, Novikov et Belova ont dû développer leur propre système d’étanchéité à partir de zéro. Ainsi, l’ Amphibia est né.

Vostok Amphibia 710486 Aperçu

Voici tous les détails que vous devez savoir sur l’Amphibia 710486…

Emballage
J’ai pensé que je mentionnerais rapidement l’emballage car j’ai trouvé la présentation une nouvelle partie de l’expérience avec cette montre.

La montre est emballée dans une boîte monolithique en plastique noir, qui s’ouvre pour révéler la montre protégée par une seule feuille de papier bulle. Loin d’être luxueux, il a son propre charme. Vous y trouverez également des brochures d’instructions, une en russe et une en anglais.

La finition est entièrement polie, à l’exception d’un brossage vertical le long des bords intérieurs entre les cornes (un endroit que vous ne verrez jamais) et le fond du boîtier, qui est brossé radialement.

Dimensions du boîtier :

Alors que le boîtier mesure 42 mm, il a tendance à s’user plus petit en raison des pattes courtes. Pour référence, mon poignet mesure 6,5 pouces.

  • 42 mm de large
  • 44,6 mm (y compris la couronne)
  • Pointe de cosse de 45,4 mm à pointe de cosse
  • Largeur de barrette de 22 mm
  • 15,2 mm d’épaisseur (y compris le cristal)
  • Poids : 65 g/2,3 oz (boîtier de la montre) – 125 g/4,4 oz sur le bracelet.

Je trouve la taille et la sensation de la montre assez similaires à celles de la Seiko SKX007 (ou de la gamme Seiko 5 SRPD ). Et en parlant de Seiko, les trous de patte sont suffisamment larges pour s’adapter aux barres à ressort Seiko “fat boy”, si vous en avez.

Cependant, ils ne passeront pas à travers le bracelet en maille de requin. Dommage. Je recommande de remplacer les barres à ressort d’origine sur la montre, car elles sont un peu fines et fragiles.

Cristal

Alors que le verre saphir résistant aux rayures est devenu la norme pour les montres de plongée modernes, l’ Amphibia utilise le plexiglas spécifiquement pour ses caractéristiques physiques.

Le cristal a une épaisseur de 3 mm et est soigneusement usiné pour se dilater lors de la plongée. Lorsque la pression externe s’exerce sur le dôme convexe, il s’aplatit, créant un joint plus étanche avec le boîtier. En théorie, plus vous plongez profondément, plus la montre devient étanche.

Cette idée est partagée par les montres de style Super Compressor des années 60. En comparaison, le saphir ou le verre minéral ne peut pas fléchir et se brisera sous une pression suffisante.

Cadran

Ce cadran et ce combiné sont communs à de nombreuses montres Vostok. Le combiné est une flèche noire et un crayon plus une seconde sucette rouge pour une touche de couleur.

Vostok Amphibia gros plan

Très lisible et simple, le cadran se compose de chiffres arabes aux 12, 3, 6 et 9 dans une police arrondie de style vintage. Les marques de hachage indiquent les heures adjacentes et une piste des minutes borde le cadran. 

Il y a onze pips lume appliqués à chaque heure de la piste des minutes, sauf à la position 6 heures où la place a été laissée pour “Made in Russia” en écriture cyrillique.

L’aspect le plus cool du cadran est probablement le logo stylisé “Amphibia” et le texte russe qui l’accompagne. Au-dessus du 6 se trouve la cote de profondeur et “Autowinding” en russe.

Lumé

J’ai été agréablement surpris de voir le lume, appliqué aux trois aiguilles et au cadran, briller de mille feux lorsqu’il est chargé.

Vostok Amphibia lumière

Bien que cela ne dure pas particulièrement longtemps, c’est suffisant pour distinguer l’heure aux heures tardives de la nuit, ce qui convient à mes besoins.

Couronne

L’usinage de la couronne est à peu près aussi simple que possible. Il est grand avec des rainures profondes et il se coupe brusquement en un bord plat. Cependant, les choses deviennent intéressantes lorsque vous dévissez la couronne : elle est bancale .

Ne vous inquiétez pas, il n’est pas cassé. Ceci est un autre choix de conception non conventionnel.

Couronne Vostok Amphibia

Lorsque vous dévissez la couronne, la tige de la couronne se désengage du mouvement pour éviter les dommages causés par des chocs accidentels. Ceci, cependant, rend l’utilisation du mouvement de la couronne un peu maladroite.

Il est facile d’attraper le filetage par inadvertance et de revisser la couronne. Les instructions avertissent même à ce sujet. Pour éviter cela, il est préférable de tirer légèrement sur la couronne lors du remontage ou de la mise à l’heure. 

Mouvement

  • Vostok 2415
  • 31 bijoux
  • 19 800 A/h
  • Remontage manuel, non piratable
  • Réserve de marche : 31 heures

Le mouvement est le calibre interne de Vostok. C’est un véritable bourreau de travail, et c’est le mouvement Vostok le plus répandu, avec son homologue de date, le 2416B. Il est en production depuis les années 70 et bénéficie d’un intervalle d’entretien impressionnant de 10 ans.

Vostok Amphibia sur table

Le compromis? Ce n’est pas très précis. Évalué entre -20 et +60 secondes par jour, vous devrez peut-être souvent le réinitialiser. Vous pouvez l’apporter à un horloger pour le faire réguler, ou vous pouvez essayer de le faire vous-même si vous êtes du genre rusé. Comme il s’agit d’une montre abordable et robuste, beaucoup empruntent cette voie.

Curieusement, mon mouvement a remarquablement bien fonctionné hors de la boîte. En 7 jours, il a perdu 8,7 secondes, soit 1,3 seconde par jour en moyenne. Je ne peux pas m’attendre à ce qu’il fonctionne de manière constante dans le temps, et votre kilométrage peut varier.

Facette

Pas de clic sur celui-ci, les lunettes Vostok sont montées par friction et bidirectionnelles. “Coin edge” décrit celui-ci littéralement. La lunette est à peu près aussi fine qu’un centime américain et l’usinage des bords est également comparable. Par conséquent, il n’est pas très adhérent et s’enfonce dans les doigts lorsque vous le tournez.

Il y a un peu de résistance lors de la rotation et de la granulosité à certains endroits. Dans ce cas, l’étanchéité n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Cela empêchera la lunette de tourner accidentellement si vous heurtez la montre.

Gros plan sur le bracelet Vostok Amphibia

La lunette est en laiton chromé et, comme vous vous en doutez, la finition brillante est un aimant à bavures. Vous effacez souvent des empreintes digitales. Je me retrouve également à jouer de manière compulsive avec la lunette, en m’assurant qu’elle est parfaitement alignée à 12.

L’application de peinture dans les chiffres encastrés est inégale dans quelques zones mais pas terrible. Mais comme la lunette manque de lumière, elle est rendue inutile dans l’obscurité. Avec toute l’ingénierie réfléchie qui est entrée dans la montre, la lunette semble malheureusement être une réflexion après coup.

Heureusement, il existe une pléthore de lunettes et d’inserts de rechange sur le marché que vous pouvez acheter pour modifier votre montre .

Le bracelet

Le consensus autour des bracelets Vostok est sombre. La plupart d’entre eux sont un cauchemar qui tire les cheveux, et il est recommandé de les jeter et de les remplacer immédiatement.

L’exception : les bracelets en maille de Vostok. Le bracelet maille requin est assez agréable en main. Il est lisse et sans arêtes vives. Esthétiquement, les maillons tissés brillants du bracelet complètent le boîtier poli et la lunette en acier. 

Une chose à noter : dans la mode traditionnelle des mailles de requin, la seule façon de réduire la taille du bracelet est de couper définitivement les maillons. Ce n’est pas difficile à faire si vous disposez des bons outils, mais c’est un processus fastidieux. J’ai dû supprimer environ quatre rangées au total, en coupant chaque lien individuellement. 

Maillons du bracelet Vostok Amphibia

Le fermoir est un double bouton poussoir déployant avec un flip-lock. Ce type de fermoir est courant sur les montres de micromarque et les bracelets de rechange, à différents niveaux de qualité.

Certains sont fraisés, mais celui-ci utilise de l’acier plié pour la charnière. Bien que cela semble un peu bon marché, je ne peux pas discuter avec la fonctionnalité. Il fait très bien son travail et il est agréable et discret.

Vostok Amphibia posé à plat

Il existe également une maille milanaise louée disponible pour environ 15 $, mais elle n’est pas pré-emballée avec des montres et doit être achetée séparément. Si la maille n’est pas votre truc, il y a un bracelet en caoutchouc et une tonne d’options de bracelets OTAN/zoulou.

Conclusion

Au départ, je ne savais pas trop comment j’allais gélifier avec cette montre . Après quelques jours de port, j’ai fini par beaucoup l’aimer. C’est une montre amusante et décalée. Il a un charme très rétro, comme le ferait quelque chose tout droit sorti de l’ère spatiale. En plus de cela, il est très abordable.

Vous auriez du mal à trouver une autre montre automatique pour moins de 100 $, sans parler d’un plongeur de 200 m.